Coin cuisine !

Cuisine

  

// Bio Menus Type sans viande/poisson/laitage/gluten/ogm //
 


La cuisine : pièce importante s'il en est comme on le sait tous, d'ailleurs petits ou gros appétits et ventres !!
Voici une petite carte ma foi assez complète de petites suggestions de menus végétaux types à la portée de tous pour une alimentation commune familiale vraiment idéale, appétante, naturellement riche, variée, sans aucune carence, et une forme optimale sans surcharge de produit carné mort qui encrasse l'organisme, sans compter bien entendu le sort plus qu'honteux infligé aux pauvres bêtes transformées inouïement contre leur gré, en objets, rappelons-le, bien évidemment aussi intelligentes, sensibles que nous-mêmes ! Que demander de plus en fait, même nos animaux familiers en raffolent ! ..
"L'Homme soit disant omnivore de naissance ? Vous voulez rire ou quoi ! A la nuit des temps, normalement aujourd'hui encore s'il n'avait malencontreusement pas subi quasiment de tout temps, quelques influences extérieures, comme tout peuple évolué, il a toujours été de mémoire plutôt largement cueilleur/frugivore né comme du reste les 3/4 de la planète, c'est pas pour rien s'il y en a de plus en plus, et tant mieux, surtout après tous les scandales successifs pourtant largement évitables avec un minimum de bonne volonté (surconsommation ou pas) liés à la viande et au poisson..!"  N'oublions pas non plus forcément complèmentairement les non moins bons resto bio (végétariens) près de chez nous, il suffit d' y rentrer une 1ère fois pour vite y retourner, ça veut tout dire, non !?.. Pour cause, c'est par nature comparativement la meilleure restauration qui soit vue la qualité intrinsèque des ingrédients et des mêts qu'on y sert ! Et les non moins excellents livres de recettes succulentes biovegetariennes sans laitage soja ogm ni gluten pour nous aider le cas échéant à realiser de bons petits plats simples..simple choix en fait des bons ingrédients à choisir plus que d'autres, en privilègiant toujours idéalement plus la qualité à la quantité à tout prix (dit dans tous les sens du terme), voilà tout rien de plus !
"Manger ça s'apprend à tout âge" pourrait-on presque malheureusement dire, en étant logiquement arrivé là, devant certaines évidences et vraies lacunes du "manger trop, mal, vite" qui nous caractèrisent hélas trop souvent, n'étudiant presque pas ses règles vraiment bénéfiques comme cela devrait pourtant être normalement, pour le bien de tous, le cas, ou en survol en classe, ce bien sûr en dehors de tout régime astreignant déplacé ou difficile à suivre, des envahissantes marques, des médias, de l'influence trop souvent perfide de leurs dieteticiens maison ou même en dehors, ceux dans l'annuaire formés malgré tout en dépit de cela toujours aux mêmes écoles uniques trop formatées, ce qui revient presque au même..Triste constat général qu'on est bien obligé de faire individuellement/collectivement si on veut changer ! Au même titre c'est évident que le carburant d'une machine, si on ne change pas ses mauvaises habitudes alimentaires ou autre quand on rencontre des problèmes, à quoi ça sert dans ces conditions, à part bien sûr s'enfoncer encore plus et persister dans une certaine inconscience qui n'a plus lieu d'être aujourd'hui avec l'info alternative qui malgré tout circule mieux ! Manger bien, sainement, naturellement, au fond ça devrait normalement s'apprendre en classe pour rattraper toutes ces "lacunes" délibérément bien entretenues par tout les diktats industriels qui nous font croire que 2 et 2 feraient 3 dans pas mal de domaines avec l'aplomb démesuré qu'on leur connait depuis trop longtemps, qu'on sait maintenant  ..

matin

 Plutôt idéalement tendance salé le matin, en tout cas si on y arrive pas totalement par habitude, le moins de sucre possible à ce moment là, le but du jeu pour ne pas faire monter inutilement son taux d'insuline avec ce 1er geste de la journée : l'incontournable bon verre d'eau minèrale pure ou au citronnée tiède ou tel quel du matin hautement dépuratif pour une bonne mise en train sans pareil de l'organisme, jus de légumes (carotte, mélangés) ou de fruits (raisin, pomme, grenade, myrtille ou autres riches en vit C), jus d"herbe très riche (orge etc) ou nature en graines germées, fruits, céréales sans gluten arrosées de laits végétaux (amande, riz etc), café (décaféiné sinon arabica) ou thé, chicorée, orge soluble, boisson de riz au chocolat ou cacao à l'eau, pain, biscottes, viennoiseries aux anciennes farines complètes (epeautre, millet, sarrasin, amarante, quinoa, maïs, lupin etc), fromages ou pâtés/saucissons/steaks végétaux, un peu de confiture (sans sucre ou pas trop sucrée quand même pour ne pas que ce soit une vraie "mini bombe glucosique" au matin à jeun ; juste milieu à tout, n'est-ce pas ?!) ou margarine végétale..

midi
 
apèritifs dinatoires : fruits secs habituels,  olives, galettes, craquinettes, toasts ou biscottes de riz/épeautre en canapés accomodés au dessus selon les goûts (légumes préparés, mélanges hâchés, tomates, fromage ou pâté végétaux, herbes, germes, algues etc), olèagineux (cacahuètes etc), produits finis en vrac ou sachets...
 
grand choix parmi toutes les catégories d'aliments facilement disponibles entre féculents, légumineuses, légumes crus ou cuits accommodés de 1000 façons (nature à la vapeur "al dente" aux cuiseurs doux type MARION ou autre ustensile sûr du même genre pour préserver leurs précieux nutriments, gratins, quiches, tourtes, pizzas, beignets, cakes, soufflés, bouchées à la reine végétales, boule(tte)s, clafoutis aux légumes etc aux fours traditionnels sauf micro ondes) mélanges fins subtils "sacrés" sucrés/salés, steaks/saucisses/pâtés/huiles/margarines végétales sans gluten ni soja (large gamme vraiment succulente), couscous, pôtées, poélées, cassoulet aux saucisses végé ou même sans, tartes diverses sel ou sucre ..

* sauces sans gluten préparées avec les petits cubes aux herbes et aromates spécial soupe (Bjorg ou autre marque connue..).
Condiments bio spécifiques en plus des incontournables de base sur la table tels les poivre, sel marin non raffiné (aux herbes), des huiles 1ère pression à froid, des vinaigres traditionnels obtenus comme il se doit dans des fûts de longue mâturation / algues, graînes germées, gomasio.Les crèmes végétales (avoine etc) remplacent avantageusement la crème fraîche pour les plats salés ou sucrés ..

* dessert si on le souhaite (salades de fruits, sorbets parfumés, crèmes végétales aux diffèrents parfums etc)


goûter

Le meilleur moment en fait, sinon en dessert du midi, si on tient absolument à manger un peu sucré histoire de combler une petite fringale bien légitime surtout pour nos chers enfants, mieux vaut s'en passer pour nous adultes, histoire de garder tout son appétit pour le prochain repas, en effet n'est-ce pas plus sage ?! Tout au plus en dehors des principaux repas si une envie pressante se fait ressentir, idéalement des fruits frais (et) ou secs qui donnent un vrai coup de fouet à effet boosteur, céréales sans gluten ou quelques carrés de chocolat noir.. Délicieuses pâtes d'amande (très riche en protéine) ou au chocolat toutes prêtes à tartiner idéalement sans oeuf ni lait.Et puis exception de temps en temps si le coeur vous en dit avec de légers supplèments pâtisseries bio, laissons-nous tenter, après tout rien ne nous en empêche non, surtout raisonnablement (ou moins même parfois pourquoi pas..) !?

soir

soupes, potages, crudités (d'après la dietetique chinoise, le corps réclame plus cet aliment liquide à ce moment de la journée), fromages végétaliens (marque Vegusto..) sans dégoûtantes pressures animales, les très bons pâtés végétariens sur du bon pain, sur des galettes de riz croustillantes ou évidemment les bons restes (maison) mijotés de la journée, compotes, salades de fruits, sorbets nature ou aux fruits.. N'oublions pas quand même que les graisses ont tendance à rester sur l'estomac en soirée, c'est pourquoi il faut logiquement dans le raisonnable des choses, la plupart du temps, éviter de manger trop lourd, trop gras, trop sucré !
* douces tisanes relaxantes

 
Pâtisseries
Ingrédienst de base : les farines traditionnelles sans gluten de blé (celles de châtaigne, noisette, riz se prêtent très bien pour les desserts en plus des habituels tous usages qu'on (re)connait de plus en plus : epeautre, sesame, avoine, seigle, millet, sarrasin, maïs, lupin, amarante etc), margarines non hydrogénées, huiles et laits végétaux énumérés ci-dessus, tels que ou réduits en crèmes, oeufs (sous produit animalier éventuellement mais pas indispensable du tout quand on est vraiment végétalien), sucre de canne roux non raffiné, sirop d'érable ou d'agave, sel marin non raffiné, rhum bio, fruits frais secs ou confits, sucre vanillé, bio levure sans gluten ou bicarbonate (gonflant), raisins secs, chocolat, café, cannelle, gousse ou essence naturelle de vanille, zestes d'agrumes habituels individuels (orange, citron) ou encore simplement un peu de jus de fruits ou encore plus au compte gouttes sous forme d'huiles essentielles comestibles (en plus des 2 pré cités, la bergamote, clémentine etc), cardamome en poudre..  
 
Sans compter qu'on peut également tout autant ne l'oublions pas se contenter aussi bien le midi que le soir d'un bon repas 100% fruits suffisant surtout quand on a pas trop faim, comme du reste pour l'anecdote cela devrait être le cas plus souvent dans un "monde dit normal qui (re)tournerait enfin à l'endroit"..
 
Les boissons
** boissons de source la plus pure possible de pref non gazeuses au PH faible, les thés (vert etc), alcools bio en passant, l' alcool en soit n'étant pas forcément mauvais s'il est de bonne qualité non trafiqué..tout comme d'ailleurs le tabac à la base si on remonte plus avant..
Mais aussi très avantageusement tout niveau à la place des laits animaux, les nombreux délicieux très riches laits végétaux de 2 sources diffèrentes parfaitement complèmentaires en fait nutritivement parlant, à savoir plus précisément les oléagineux (amande, chataigne, noisette etc pour ne citer que les principaux) et céréaliers comme les jus de quinoa, épeautre, sésame, avoine, orge etc) dont tout le monde peut bénéficier sans exception et sans le moindre risque de carence, bébé, petits ou grands (contrairement aux réelles bêtises et absurdités toutes faites qu'on peut parfois entendre ici ou là dans certains milieux pour le moins mal informés ou tendancieux niveau intérêt/partialité) ! Sans compter toutes les autres boissons AB pour tous les goûts, tous les palais, qu'on trouve facilement sur le vrai marché équitable..


consignes générales
Partant du principe également évident que moins on en mange, mieux on se porte, le sucre tel quel étant vraiment notre principal "ennemi" si on peut le dire ainsi, avec comme chacun sait, le sel, à part bien entendu le naturel des fruits idéalement assimilé par le corps,  le prendre toujours le cas échéant non raffiné d'origine biologique en quantité forcément très raisonnable, encore mieux le remplacer carrément quand on peut par de la stevia voir du miel tous deux évidemment bio.
Quitte à se répéter : éviter de boire en mangeant, mâcher encore et toujours pour faciliter simplement le précieux travail digestif (plus on le fait moins on mange plus le poids reste stable même si ce dernier point n'est pas le plus important hors mode), d'où la nécessité liée de prendre tranquillement son temps de manger comme on l'entend fréquemment.Le tout en évitant dans la mesure du possible surtout trop souvent, trop de mélanges un tantinet hasardeux de catégories pour le moins indigestes qui tournent et peuvent fermenter dans l'estomac qui n'en peut plus, qui en tout les cas, d'emblée ne vont pas vraiment bien ensemble (exemple que vous connaissez certainement avec les tomates, crudités réputées avec raison, bien aigres spécialement avec les assaisonnements, et les éventuels indigestes produits laitiers à bannir de toute façon etc etc). Merci d'avance pour nos fragiles estomacs ! En respectant simplement, comme on l'a vu, revu et je crois bien prouvé (qu'on nous l'accorde au moins..)  tout au long de toutes les pages de ce site, globalement une qualité de produits et de bons apports nutritifs pour le corps et l esprit.L ideal restant, répétons-le jusqu'à plus soif..une alimentation bio naturel de terroir de base sans laitage, gluten, soja tous plus ou moins mal tolérés par les organismes..pour une alimentation sans cruauté ni toxine.On trouve tous ces nombreux produits facilement en rayon des supermarchés bio, voir les standard..Quoi qu'il en soit, c' 'est assurèment à n'en pas douter un instant, une cuisine très variée, facile,  relevée, colorée, goûteuse, tres loin en tous les cas d' être triste sans soit disant pouvoir manger grand chose, les denrées étant soit disant hypothétiquement restreintes, ou sans goût..Que nenni et plutôt 10 fois qu'une ! Il faudrait réellement être particulièrement de mauvaise foi pour ne pas s'en apercevoir face à l'énorme diversité des mets de toutes sortes restants disponibles sur le marché ayant pour point commun leurs origines exclusivement végétales ! Qui y a goûté au moins une fois le sait pertinemment ! Contrairement, disons-le sans plus de précaution de langage, à certaines  prétendues "mauvaises langues" ici ou là non informées, il faut bien le dire, trouvant toujours la plupart du temps inutilement, à redire sur tout, même les belles choses incontestables, et qui feraient bien d aller faire un tour ne serait ce qu une fois dans un des bons resto biovégé comme déjà dit d'ailleurs dans la page précédente liée pour enfin savoir de quoi ils parlent,  ne pouvant selon la logique des choses, avoir un vrai avis que quand on connait bien un sujet, non !?  Et ce sont de purs gourmands/gourmets qui vous parlent !!   En tout cas  RE BON APPÊTIT  à tous, chauds les coeurs, en avant toute pour les "travaux pratiques culinaires", mises en applications de ces bons conseils, vous verrez encore une fois, c'est très simple, justement simple petite question d'habitude comme pour tout  !!! Rien ne valant jamais de toute façon comme chacun sait, la bonne cuisine fraîche maison préparée d'ailleurs avec du temps ou pas selon les instants de disponibilité de chacun, peu importe, le principal étant de la faire du mieux qu'on le peut pour le plaisir de tous et de toutes les papilles, je ne vous le fais pas dire  !
 
Manger trop ou pas assez ?
Ah la question ! Ce qui est sûr déjà c'est que ce n'est pas celle du siècle loin de là, il y en a de bien plus importantes, on s'en doute ! On nous fait bien souvent, surtout dans les médias, repris à loisirs, discuter pour rien, ou pas grand chose dans des "répétitifs débats perte de temps" il faut bien le dire devant l'évidence, souvent inutiles, voir complètement incohérents tout domaine y compris dans celui là.Le bon sens populaire qui ne les attend pas, bien au dessus de toutes ces chimères formatées,  a souvent fort heureusement le 1er et dernier mot, y compris là dessus ! En dehors de certaines formules toutes faites ou conseils à tout va parfois non suffisamment avisés, vrais,  répétons qu'il faut idéalement selon la règle commune, tout simplement  "manger sans se surcharger" comme on dit (surtout au soir !), le tout en étant normalement rassasié pour ne pas non plus souffrir de fringale peu de temps après..une bonne moyenne quoi ! Voilà, après tout, pourquoi se compliquer la vie..?!
 
>> Par quoi remplacer quoi ? (sans aucun manque ni complication d'aucune sorte)
 
Grande et bonne question non ?! En gros quels sont les substituts aux sous produits animaliers pour les vrais végétaliens qui se respectent et veulent s'en passer définitivement à 100% ??
 
. Comme vous l'aurez déjà bien compris à force de répétitions dans cette rubrique, les laits animaux indigestes par les succulents complets variés dits végétaux
 
. On remplace avantageusement le beurre tout bonnement facile à deviner par une bonne courante margarine/pâte par définition végétale à tartiner non hydrogénée bio
 
. La crème fraiche par l'excellent lait d'avoine entre autre en mini briques bien pratiques comme dit d'ailleurs plus haut
 
. Diffèrents choix pour les oeufs : avant tout sachez que raisonnablement toute préparation exigeant seulement 1 ou 2 œufs peut se faire sans œufs sans problèmes. Ceci dit on trouve une préparation toute faite en sachet en magasin bio, ensuite les fruits peuvent aisément remplacer les œufs - essayez les bananes, la purée de pommes (type compote de pommes) ou d'autres fruits riches en pectine. Environ ¼ tasse de morceaux de banane remplace 1 œuf.Mixez 1 cuillère a soupe de graines de lin avec 3 cuillères à soupe d'eau pour remplacer un œuf. Assurez-vous que le mélange est bien homogène avant de l'intégrer dans votre recette. Certaines personnes recommandent de cuire à petit feu les graines et l'eau pour épaissir le mélange....Pour remplacer juste le blanc d'œuf, mélangez 1 cuillère à soupe d'agar-agar (en poudre) avec une cuillère à soupe d'eau. Battez énergiquement, laissez reposer et remélangez. Un autre substitut de l'œuf est le mélange eau-huile-levure : mélangez 2 cuillères a soupe d'eau avec 1 cuillère a soupe d'huile et 2 cuillères a soupe de levure. Mélangez-les bien avant de les ajouter dans votre préparation. Dans les recettes végétaliennes, essayez de remplacer l'oeuf par de la pomme de terre écrasée, de la purée de tomate ou des flocons d'avoine mouillés. Ces agents aident à épaissir et se lient bien avec les autres ingrédients. Les miettes de pain, la farine de maïs, l'amarante  sont aussi de bonnes substitutions.La compote de pommes, la purée de citrouille ou autre courge, etc peuvent tous être utilisés comme un remplaçant dans les recettes sans œufs qui vont au four. L'avantage (ou l'inconvénient, au choix) est que vous sentirez le goût de ces substituts, donc soyez sûr que les ingrédients de votre recette vont ensemble ! De plus, ces substituts rendent la recette finale un peu plus lourde, vous pouvez éventuellement ajouter un peu de levure pour aérer votre préparation.
 
Pour les desserts, faites des essais et mélangez pêches/pommes, fraises/pommes etc (en boîte, surgelés ou frais). Il suffit de substituer un peu de liquide supplémentaire (1 - 2 cuillères a soupe) pour compenser l'enlèvement de l'œuf. Mettez un peu plus de farine, un peu de beurre et de sucre par exemple, et vous aurez assurèment un résultat tout à fait convenable quelque soit la recette ! La meilleure chose que vous pouvez faire pour remplacer les œufs dans votre cuisine est d'essayer différents substituts pour connaître celui que vous préférez. Il n'y a aucune règle: tout dépend du plat que vous préparez et de vos goûts ! Essayez diverses recettes sans oeuf avec les substituts indiqués et vous devriez trouver votre bonheur...
 
. Fromages laitiers : natures ou en délicieux gratins on les remplace tout simplement soit par les végétaux en vente de même goût en plus ce qui ne gâche rien ou encore par du parmesan de noisettes, les poudres d'oléagineux, la levure de bière, la chapelure, les flocons de quinoa etc
 
. Le cas échéant pour ceux qui tiennent vraiment à complèter encore plus les menus ou parce que l'un d'entre plus précisément en réclame idéalement une (qui plus est de même goût), on remplace très avantageusement la "viande" totalement superflue par évidemment les excellents steaks/saucisses/pâtés nature végétaux sans soja (même bio) par essence même très déconseillé..!
 
-----------------------
 
OU TROUVER QUOI AU JUSTE ?       Tableau nutritionnel idéal complet / sources & aliments les + riches
(plusieurs on se doute bien peuvent forcément trouver leur place de par leur apport dans plusieurs cases/les principales étant en partie citées)

PROTEINES / carburant global interne / énergie

légumineuses, fruits et légumes secs (lentilles, quinoa, pois chiches ou cassés, amande (jus, brut), chlorophylle en plus détoxifiante, spiruline, pains complets bio sans gluten.

                   

LES LIPIDES / omégas 3 et acides gras insaturés

noix, graines, huiles végétales bio riches en omega 3 toutes de pressage à froid non raffinées (colza, olive, perilla, multi etc), algues...

                   

GLUCIDES / sucre à énergie lente ou rapide

fructose naturel des fruits, sucre de canne brun, stevia, miel, sirop d'erable ou d'agave, semoule (riz brun), pains (epeautre, avoine, sarrasin, millet, kamut etc), pâtes tous idéalement encore meilleur sans le fameux néanmoins "enquiquinant gluten gluant trop courant"

                   

FIBRES ALIMENTAIRES / bon transit

légumes, fruits non traîtés, pains bio et céréales sans gluten, lentille   

SEL / sodium

marin gris non raffiné aux herbes ou sans c'est selon...

                   

MAGNESIUM / forme

en complèment alimentaire d'origine marine, chocolat noir etc     

B12 / mental

complèments alimentaires que de toute façon tout le monde doit + ou - prendre sans exception vue un apport quotidien toujours insuffisant (levure de bière etc), végétaux bio.. 

CALCIUM / os

silice des plantes (prêle, ortie, complèments alimentaires naturels..), algues (lithothamne, laitues et haricots de mer, dulse, kombu, salicorne etc), jus végétaux (epeautre, amande, coco etc)...   

VIT C / tonus / qualité de fibre de notre peau

baies (goji), acerola, noix, persil, carottes, agrumes, fruits frais, tomates, choux, thé vert..   

VIT E / anti vieillesse

huiles végétales garanties 1ère qualité pression à froid (elles le sont de toute façon normalement toutes à l'origine si AB...)                                  

Fer anti anémie pour la forme

dans les algues, complèments alimentaires naturels..

Phosphore pour le corps entier

qu'on trouve principalement dans les fruits secs (dattes, noix de cajou, noix du Brésil, pistache, céréales sans gluten (avoine etc), pomme de terre..

 

                   
                                    
*** Quelques bonnes recettes dites basiques de ci de là..
 
Mayonnaise sans oeuf
Ingrédients (compter des cuillères rases) : 3 càs de purée d'amandes blanche (ou de sesame) - 4 de jus de citron- 2 càc de moutarde - 10 càs d'huile neutre- sel, poivre- eau ou lait de riz (à ajouter pour rectifier la texture si la mayo est trop épaisse) - épices et herbes au choix (facultatif)
 
Mode d'emploi : mélanger tous les ingrédients dans un bol, dans l'ordre, en les ajoutant cuillère par cuillère et en mélangeant entre chaque. Mélanger à la cuillère directement au début, puis au fouet à partir de l'huile. Ajouter de l'eau ou du lait de riz pour assouplir si besoin et fouetter à nouveau. Parfumer éventuellement d'épices ou d'herbes, ou d'ail, selon vos goûts et l'aliment servi avec.
 
Béchamel
Ingrédients : 30 g de purée d’amandes blanches, 20 g de farine de riz complet, 20 cl de lait de riz
 
Mode d'emploi : délayer la purée d’amandes en lui incorporant petit à petit un peu de lait de riz de façon à obtenir une crème (attention à ne pas verser le lait de riz d’un coup) puis ajouter la farine de riz et le restant de lait de riz. On sale et on place sur feu doux en remuant jusqu’à épaississement.
 
--------------
 
Autre formule : 15 gr de margarine végétale    15 gr de farine    environ 1/4 L de lait de riz ou d'amande  (ou autre lait végétal).Faites fondre la margarine, ajoutez la farine et mélangez jusqu'à que cela soi très effrité. Ajoutez le lait au fur et à mesure, en mélangeant bien pour que cela épaississe. Vous pouvez saler et poivrer.
 
Crêpes
Ingrédients pour une bonne quantité de crêpes variables selon l'épaisseur qu'on préfére qu'on veut bien leur donner (à l'inverse des petites et tristes quantités habituelles de l'industrie) : 500g de farine sans gluten (chataigne, épeautre ou autre), 1/2 de litre de lait végétal (purée d'amande, noisette riz ou autre), 1/2 de litre d'eau, 80g d'huile, 1 cuillerée de sel + levure ou sucre vanillé, quelques gouttes de bon rhum en touche finale
 
Mode d'emploi : mélanger tout bonnement le tout et laisser ainsi reposer au moins 30mn voire idéalement 1 heure en rallongeant éventuellement la pâte à crêpes en versant un peu du lait végétal choisi de façon à obtenir la consistance idéale.
 
Petite astuce +    pour des crêpes salées, ajouter plus de levure et 1/2 cuillère à café de sel.Sucrées ? Râper un zeste de citron ou d'orange.
 
Tarte salée aux légumes avec ou sans crème avec ou sans tourtière façon pizza ou encore sucrée
Ingrédients : 1 pâte brisée croustillante (200g farine complète, 100 de margarine bio non hydrogénée, 1/2 petit verre d'eau) , 1 petite courgette, 2 tomates, 2 CS de moutarde, un filet d'huile d'olive, basilic frais, sel, poivre  
 
Mode d'emploi : étaler la pâte et former un carré ou un rond de 20x20cm.Laver, couper les légumes en fine rondelles. Précuire la courgette tranchée dans une poêle légèrement huilée. Étaler un fond de moutarde sur la pâte, disposer la courgette précuite, puis les tomates crues. Assaisonner selon votre convenance avec un filet d'huile d'olive, basilic, sel, poivre. Cuire au four à 200° pendant environ 30 minutes. Déguster chaud, accompagné d'une salade verte
 
-------------
 
Autre préparation de la même recette : 1 gros poireau    1 grosse carotte    2 gousses d'ail pressées    sel, poivre, cumin, cardamome, graines de tournesol.Préparez votre pâte en mélangeant dans un robot ou à la main la farine, la margarine et l'eau. Faites en une boule assez élastique que vous pouvez laissez un peu reposer. Ensuite vous l'étalez dans un plat huilé et fariné, puis vous percez des petits trous avec la fourchette.Faites préchauffer votre pâte 10 min - 1/4 d'heure au four à 180°C.Découpez vos légumes et faites les revenir avec les épices 10 min - 1/4 d'heure dans une poêle couverte.Sur votre pâte précuite, étalez une béchamel (voir recette plus haut parmi les 2 proposées). Ajoutez les légumes par dessus. Parsemez de graines de tournesol.
Facultatif : parsemez de fromage râpé végétal d'excellent goût ou autre substitut indiqué dans cette page.Faites cuire au four 1/2 heure et dégustez avec une salade fraiche.Variante : vous ne faites pas de béchamel, vous parsemez juste le fond de la pâte avec le fromage râpé végé ou autre substitut et ajoutez ensuite les légumes par-dessus..
 
--------------
 
Version sucrée
Non moins meilleure parfaitement complèmentaire en dessert avec l'incontournable support de pâte brisée comme ci dessus avec au choix un garnissage pour la partie supérieure aux fruits frais préparés, coupés, éventuellement trempés, ou secs imbibés ou pas de rhum, compote de pommes, crèmes et accompagnements divers etc....
 
Mousse au chocolat végétale
Ingrédients : 100 g de chocolat noir à 70 % de cacao - 5 à 6 c. à s. de lait de riz (ou crème de coco pour la chantilly ou purée de pomme) - 1 brique de 300 ml de préparation végétale pour chantilly - 8 gouttes d’essence de mandarine bio
 
Mode d'emploi : on met un saladier en verre, les fouets et la brique de préparation végétale au frigo au moins 1 heure avant (le mieux pour la brique de crème, c’est d’en garder toujours une au réfrigérateur...).On casse le chocolat en morceaux dans une casserole à fond épais et on mets sur feu très doux avec le lait de riz.Dès que le lait de riz est tiède, éteindre le feu et surtout ne pas remuer.Pendant ce temps, je verse la crème dans le saladier et je la fouette avec un fouet électrique durant 2 minutes pour qu'elle devienne ferme.Je retourne vers la casserole : le chocolat a fondu au contact de la casserole chaude, il suffit de mélanger à l'aide d'une spatule avec le lait de riz et d’ajouter les gouttes d’essence de mandarine.Je verse le chocolat dans la chantilly et je fouette de nouveau, à peine quelques instants, simplement pour rendre la mousse bien homogène.On verse dans des coupes et on place au réfrigérateur.Quelques heures plus tard, ou mieux le lendemain, la mousse au chocolat est prête à déguster...
 
Cake sucré ou salé part égale à sa façon
Ingrédients : quantité idem de chacun : 500g farine idéalement sans gluten (épeautre, chataigne, noisette, millet, sarrasin, riz etc), lait végétal à sa convenance (de préférence amande, noisette, riz etc), sucre de canne lui en 1/2 voir 1/3 de portion seulement ou toute autre substance sucrante (agave, stevia etc), agrément délicieusement parfumeur avec au choix 1/2 sachet de sucre vanillé, un peu de rhum, pincée de sel, raisins secs ou fruits confits ou encore au choix, chocolat (plusieurs formes possibles) en pépites à l'intérieur de la pâte ou liquide sur le dessus 5 mn avant la fin de cuisson ou encore en (1/2) plaque brute à l'intérieur de la pâte avant enfournage etc etc
 
Mode d'emploi :  le plus facile qui soit ! Réunir et mélanger le plus simplement au monde tous les ingrédients voulus ci-dessus (incontournables et accessoires) dans un plat (tout sauf le plastique et le tefal si décrié et pour cause !) en faisant comme généralement au final, on ne vous apprendra rien à ce niveau, la transversion dans un plat aux bords huilés, au milieu du four à feu moyen durant les 45/60 mn réglementaires jusqu'à bonne cuisson après vérification finale d'usage à la pointe du couteau directement plantée dedans.. N'oubliez évidemment pas, inutile je pense de le préciser, de le percer utilement en milieu de cuisson pour éviter l'éclatement !
 
Pour la version salée tout aussi succulente, il suffit simplement de retirer tous les ingrédients sucrés en les remplaçant par du salé (légumes au choix/morceaux de carottes, petits pois, poireaux ou fromage -végétal- etc selon disponibilité, possibilité, faisabilité, goût et inspiration du moment)
 
Crème pâtissière ou anglaise (3 recettes)
Encore une fois quitte à se répéter il suffit tout bonnement sans plus de complexité de remplacer les ingrédients laitiers animaux par les végétaux, à savoir :
 
* Crème pralinée
Ingrédients : 50 cl de boisson végétale à la vanille ou riz-amande, 4 g d’agar-agar en poudre, 2 c. à s. de purée de noisette, 2 c. à s. de miel de châtaignier, de montagne ou de forêt, 4 tranches de pain d’épices
 
Mode d'emploi : préparez à l’avance un flan à l’agar-agar. Délayez dans une casserole l’agar-agar avec la boisson végétale et placez sur feu doux.        Laissez chauffer pendant 2 minutes pour assurer la prise de l’agar-agar (l’agar-agar doit être monté à 70° pour que la préparation gélifie en refroidissant).        Réservez au frais, la préparation va figer et se transformer en flan très ferme en quelques heures.        Au moins 3 heures plus tard, placez les morceaux de flan dans un blender, ajoutez la purée de noisette et le miel. Mixez, goûtez pour sucrer à votre goût.        Versez la crème obtenue dans des coupes et accompagnez avec les tranches de pain d’épices coupées en bâtonnets.
 
* Autre recette de crème liquide
Ingrédients : 30 g de crème kokkoh (marque Celnat), 25 cl de lait de riz (ou un autre lait végétal de votre choix), 1 ou 2 c. à s. de sucre de canne completou sirop d'agave ou de riz
 
Mode d'emploi : dans une petite casserole, délayez la crème kokkoh avec le lait végétal de riz-noisettes, mais vous pouvez varier, c'est l’avantage des laits végétaux ! Dès que la crème est épaisse, ajoutez 1 ou 2 cuillerées de sucre de canne complet de l'Equateur, son goût ambré parfume magnifiquement la crème .Je sers la crème dans des petits bols à thé et chacun saupoudre avec le mélange croquant que je prépare à l’avance.
 
* 3ème recette de crème pâtissière

1L de lait végétal de votre choix- 120g de sucre de canne blond- 50g margarine- 120g de fécule de maïs- 2cc d’extrait naturel de vanille.Faites fondre la matière grasse avec le sucre et remuez jusqu’à obtention d’un mélange lisse et onctueux.Ajoutez la vanille et 900ml de lait puis portez à l’ébullition.Mélangez la féculé dans le restant de lait et ajoutez dans la casserole.Fouettez à feu doux jusqu’à épaississement.Laissez refroidir.

Brioche dorée tressée ou non nature, raisins secs ou pépites de chocolat

  (3 possibilités/manuel/machine à pain/robot)

Ingrédients : 300 g de farine de votre choix, 1 c. à café, 1 pincée de fleur de sel, 1 sachet de levure de boulanger sèche (5g), 1 c. à café, 200 g de crème épaisse de coco, 10 cl de lait vgtal de votre choix, 2 CS pour la dorure, 1 CS de sirop d’agave pour la dorure

Mode d'emploi manuel : pesez la farine et versez la dans la cuve de votre robot pâtissier ou cuve de machine à pain, ou saladier.Ajoutez la fleur de sel et le sucre, mélangez.

Faites tiédir le lait, 35°C si vous avez un thermomètre, pour les autres, trempez y 1 doigt, vous devez sentir que c’est un tout petit peu chaud mais à peine.Versez-le dans un bol.Ajoutez une cuillère à café de farine et une cuillère a café de sucre puis versez votre levure dans le lait en remuant pour la diluer mêm s'il reste éventuellement malgré vos efforts au final des petits grumeaux pas bien méchants peu importe par rapport à la suite).Couvrez et laissez travailler minimum 1/4 d’heure.Au bout de ce temps votre préparation doit avoir moussé et augmenté de volume (si ce n’est pas le cas c’est que votre levure n’est plus bonne, recommencez l’étape 2 avec un autre sachet).Ajoutez le mélange lait+sucre+levure une fois mousseux dans la cuve/saladier et commencez à mélanger (ou commencez le cycle « pâte » de votre machine).Ajoutez ensuite la crème de coco au fur et à mesure que vous mélangez.

Si vous faites votre pâte à la machine à pain, laissez le programme « pâte » suivre son cours.Si vous pétrissez à la main, ne travaillez pas de trop la pâte (d’autant plus qu’elle est collante). Idem pour le pétrissage au crochet du robot, stoppez tout lorsque la pâte semble homogène.Ajoutez au final dedans au choix les raisins secs (trempés dans du rhum) ou pépites au chocolat si c'est la brioche (non nature) que vous désirez.

Couvrez votre saladier/cuve de robot d’un linge humide, et laissez monter la pâte dans un endroit tiède jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume, après avoir été enfermée dans un four généralement, chauffé ou pas à 30°C.Une fois que votre pâte a bien poussé (et une fois que votre cycle pâte de la machine à pain est terminé le cas échéant), versez-la sur votre plan de travail fariné.Dégazez-la et formez éventuellement ou non, 3 petites boules à transformer en baguettes tiges à entrelacer par la suite en prenant la peine de les réunir à leur base pour obtenir la forme souhaitée typique façon tresse vendéenne ou strasbourgeoise.Sinon en 1 seul morceau compact du début à la fin des opèrations ça marche tout autant ! Déposez-le(s) dans un plat préalablement huilé et fariné (ou recouvert de papier sulfurisé) et laissez-l ensemble de nouveau monter 40 à 45 minutes, toujours dans un endroit tiède et sans courant d’air (mais ne la couvrez pas cette fois, la pâte va coller au torchon sinon, ou alors une linge très léger).Au bout d’une trentaine de minutes faites préchauffer votre four à 180°C.Badigeonnez la brioche, à présent bien gonflée, d’un mélange d’un peu de lait végétal et sirop d’agave à l’aide d’un pinceau, puis enfournez pour 25 minutes ( surveillez la cuisson, le temps varie d’un four à l’autre selon sa puissance). La brioche doit être joliment dorée.A la sortie du four patientez quelques minutes puis démoulez-la pour la faire refroidir sur une grille.Vous pouvez si vous le souhaitez la badigeonner d’un tout petit peu de gelée de coing (préalablement chauffée pour la fluidifier) ou d’un peu de confiture d’abricot, pour qu’elle brille, et la saupoudrer éventuellement d amandes effilées ou de sucre fondu si celui ci ne vous fait pas peur ! A conserver dans un torchon ou un sachet plastique pour aliment.

________________
 
Tendance TV cuisine ?!..
Vous avez dit "tendance", le mot et le sujet sont lancés, ouvrons un petit aparté, le 1er déjà en soit ultra révélateur, se suffit amplement à lui-même pour mieux comprendre comme à chaque fois où on veut en venir, plus précisément nous amener, que cela cache-t-il si tant est que ce soit le cas  !? Qu'en pensez au juste donc de toutes ces modes, pour aller plus loin, tous ces mondes, qu'on nous impose comme tant d'autres mine de rien sans nous demander bien sûr notre avis le moins du monde au préalable, ben voyons (santé etc)..Par définition, encore une fois ne soyons pas naïfs plus qu'il ne faut (sinon on risque fort de nous rire dessus par derrière..),  c'est pourquoi en partie il faut bien, comme d'habitude pour simplement avancer (dans le bon sens),  dire les choses comme elles sont manifestement très visiblement à qui encore une fois sait comme pour tout le reste, les regarder en face en toute conscience (qu'est-ce qu'on serait au fond sans elle ?) : pas que du bon (c'est le cas de le dire) puisqu'on nous y pousse "médiatique'ment" allègrement qu'on le veuille ou non (comme à son accoutumée)..!  Face aux pures tendances elles aussi artificielles du marché avec les chefs connus quelque peu disons.."formatés & formateurs" (comme tant d'autres catégories) et leurs plats cuisinés relayés par les grands Groupes très souvent de mauvaise qualité, soulignons-le à juste titre en passant..Même s'il y en a également, me direz-vous, dans les écoles et dans la vie, ce n'est nullement une raison pour en rajouter dans le mauvais sens, rappelons aussi en passant dans le pire du pire que la cuisine ne se résume normalement pas, comme on voudrait nous le faire croire, nous le vendre dans d'autres domaines compris,  à une simple et vulgaire compétition déshumanisée comme dans certaines de ces émissions culinaires extrêmes, voir caricaturales, en un mot ridicules ! Bel exemple en lui-même avec la cuisine dite "molèculaire" (mot tantinet mystérieux de prime abord) qui fait qu'on a certes un joli plat très esthétisant sur les tablées avec toutefois quasiment rien dans l'assiette ou si peu, pas de quoi remplir totalement son ventre en tout cas surtout quand on a bon appétit ! Paradoxe suprême quand on sait que la cuisine est avant tout logiquement faite pour manger à sa juste faim, l'attrait présentatif passant quand même en second plan, forcément pas le contraire..Que dirait-on dans le prolongement de ce même raisonnement par l'absurde, de plats de présentation en matière plastique (comme dans certaines vitrines) uniquement pour le plaisir de nos mirettes, en aucun cas pour nos estomacs qui crient justement famine ! Idem dans un tout autre registre de la fameuse série de l'esbrouffe qu'on nous impose que trop tout domaine, à savoir : beau contenant/mauvais contenu, pour des vêtements qui seraient dans un certain illogisme total (pour ne pas changer..), en papier exclusivement visuellement attrayants qu'on ne pourrait par conséquent non plus porter !! Quant aux belles cuisines démesurées très coûteuses dans un budget, le problème reste le même, à quoi servent-t-elles  bien entendu à part en pure déco figurative "trompe l'oeil", si on en profite pas un minimum pour faire de la vraie irremplaçable bonne cuisine traditionnelle "faite main et maison" qui se place bien au delà de toute approche commerciale (déguisée) factice !!! A la fin, quelle est au juste sa fonction si cette pièce ne sert qu'à faire jolie, ça perd somme toute un peu de son sens initial, et peut certes être une parmi d'autres, mais tout de même pas la 1ère non, idem pour tout le reste d'ailleurs !? Cela dit, ne prétextons pas tout aussi faussement que ça prend du temps : en toute franchise pas pour tout, il y a bien des choses qu'on peut facilement se préparer à la va vite style céréales (sans gluten/riz, lentilles, quinoa, pâtes etc) qu'on plonge à l'eau et qu'on déguste accompagnées, quelques minutes plus tard, et on en passe de tout aussi pratique, calorique, énergétique et excellent .. ! Et quand on dispose d'un peu plus de temps (we etc) on élabore un peu plus voilà tout pour le bonheur de nos papilles et pupilles...!! Sans parler de l'electroménager qui reste même parfois carrément oublié dans nos placards après achat, c'est tout dire  (gadget souvent digne du légendaire télé achat) à outrance dont on ne voit pas, dont on a pas toujours raisonnablement l'utilité (machines à café à dosettes pas écologiques ni économiques du tout etc les bonnes vieilles ainsi que plus généralement les ingénieux robots multi fonctions font déjà très bien l'affaire !) ..

 3 règles essentielles
 
- petit rappel, pour manger mieux et moins prendre son temps de manger le plus possible au calme pour une bonne digestion en mâchant lentement
- ne pas trop mélanger les diffèrentes catégories d'aliments surtout incompatibles lors d'un repas pour éviter les gaz intestinaux et l'acidification de notre précieux ph interne , les prendre idéalement séparément ainsi que les boissons
 
- jeûner raisonnablement de temps en temps afin que les organes digestifs se reposent avec d'éventuelles cures régénérantes de fruits (uniques ou pas c'est selon), bouillons, tout en continuant à boire normalement

" Il faut manger comme un roi le matin, un prince le midi, un mendiant au soir "   proverbe chinois

" Quand on aime vraiment tous les animaux on les mange pas, encore moins leurs petits, c'est logique, ils ressentent et sont constitués comme nous, leur sort est directement lié au notre ! "

" Le vegetarisme c'est la vie et vraiment bon pour tout, nous sommes ce que nous achetons et mangeons, ce qu'il y a dans nos assiettes !
"
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site